Rapports de mesures au scléromètyre digital

PRINCIPE DE L’ESSAI

Egalement appelé “marteau de Schmidt”, un scléromètre est un appareil permettant l’étude du rebond d’une bille en acier projetée sur la surface à tester via un ressort taré.

 L’objectif des mesures au scléromètre est d’évaluer la dureté et l’homogénéité de surface d’un parement en béton. Son principe est basé sur la résilience d’un matériaux aux chocs : la hauteur du rebondissement de la bille d’acier étant corrélée à la résistance en compression du béton, il devient donc possible de déterminer cette RC grace à la mesure indirecte de l’énergie cinétique fournie par le rebond du scléromètre.

L’appareil étant calibré en usine, les résultats qu’ils fournis sont relativement fiables et représentatifs, notamment dans le cadre d’une cartographie complète de la zone auscultée.

Cependant, afin d’évaluer les résistances en compression de manière optimale, il est nécessaire de (re)calibrer l’appareil en fonction des conditions réelles ; c’est à dire procéder à un étalonnage du scléromètre sur des éprouvettes prélevées dans la structure à ausculter et soumises à des essais de compression à rupture

(cf NF EN 13791/CN)